Massif central République Française l'Europe s'engage dans le Massif central

Le projet du mois

Plateforme Dynamiques territoriales – GIP Massif central

L’objectif central de cette plateforme est d’accompagner les territoires du Massif central pour co-construire des projets porteurs de solutions nouvelles […]

> Lire la suite

Tous les projets

> Je veux proposer un projet

Je veux proposer un projet

Accueil, Projets, Réintroduction des populations de Vautours – Préservation – LPO

Réintroduction des populations de Vautours – Préservation – LPO

Publié le 03/04/2017 dans la thématique Biodiversité

Thématique

Nom complet

Gypaètes barbus et espèces nécrophages associées du Massif central en 2014 et 2015

Porteur de projet

Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) France - Mission rapaces

Multipartenaire

Non

Issu de l'Appel à projets " Biodiversité - Milieux Ouverts Herbacés "

Présentation

Les programmes de réintroduction, de conservation et de gestion des populations de vautours sont menés par la LPO dans les Grands Causses, en partenariat avec le Parc national des Cévennes.

Ce projet est scindé en deux axes principaux :

1/ Poursuivre les lâchers de Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) dans les Grands Causses en 2014 et 2015, communiquer à propos de cette opération, puis suivre et préserver ces gypaètes en accord avec le Plan National d’Action prévu pour cette espèce de 2010 à 2020 (objectif de 50 individus en 10 ans, nombre généralement admis par les spécialistes comme étant le minimum nécessaire à l’installation d’un noyau de population durable et stable de rapaces nécrophages).

2/ Étudier, préserver et développer les colonies reproductrices de Vautour moine (Aegypius monachus), de Vautour fauve (Gyps fulvus) et de Vautour percnoptère (Neophron percnopterus).

Cette opération contribue à enrayer la perte de biodiversité des milieux ouverts herbacés du Massif-central en travaillant sur des espèces emblématiques et menacées et à accroître les retombées économiques des services environnementaux (développement de l’équarrissage naturel, éléments attractifs pour le tourisme, identité et attractivité du territoire…). La gestion territoriale de cette biodiversité implique donc à la fois les acteurs locaux, les élus, mais également les utilisateurs de l’espace naturel.

Crédits : Gypaete_barbu_©Raphael_Neouze

Dates de démarrage et de fin du projet

Du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015

Date de programmation

Comité du 26 octobre 2015

Coût total éligible

464 297,77 €

Montant FEDER

232 148,52 €

Taux FEDER

50,00 %

Localisation du projet

Code postal : 17305

Commune : ROCHEFORT

Département : Charente-Maritime

Région : Nouvelle Aquitaine

Voir sur la carte

Revenir en haut de page